Mutuelle Générale de Prévoyance

Votre conseiller 09 87 87 01 01 (Appel non surtaxé)

Tout ce qu’il faut savoir sur l'hospitalisation

Actus Vie de la Mutuelle | Publié le 04 mars 2021

Partager :  

Saviez-vous qu’en cas d’hospitalisation, de nombreux frais hospitaliers reste à votre charge ? En effet, l’Assurance Maladie peut prendre en charge un certain nombre de frais, mais une grande partie des frais insoupçonnés, reste à votre charge.

Sachez qu’il existe plusieurs types d'hospitalisation et selon votre pathologie, c’est votre médecin qui vous proposera celui qui vous conviendra le mieux. Voici les différentes formes d'hospitalisation planifiée qui peuvent vous concerner :

 

L’HOSPITALISATION COMPLÈTE

L’hospitalisation complète correspond à un séjour "classique" à l'hôpital. Vous y séjournez à temps complet, nuit et jour, la semaine et le week-end. Vous y restez le temps nécessaire à votre rétablissement. Selon la prestation prise en charge, vous dormirez seul·e dans une chambre ou vous partagerez votre chambre avec d'autres patients.

 

L’HOSPITALISATION À TEMPS PARTIEL

Appelée également hospitalisation de jour ou hospitalisation en ambulatoire ce type d’hospitalisation a la particularité de vous faire séjourner moins de 12 heures sans y passer la nuit (ni la veille, ni le jour de l’intervention). Vous regagnez donc votre domicile le jour même de votre admission. Votre médecin vous parlera de "chirurgie ambulatoire" pour une intervention programmée sur une seule journée.

 

L’HOSPITALISATION À DOMICILE (HAD)

Ce type d’hospitalisation est une hospitalisation à temps complet au cours de laquelle les soins sont effectués à votre domicile. Ce sont les mêmes soins que ceux donnés à l’hôpital de manière continue. Seul votre médecin traitant ou votre spécialiste pourra vous orienter vers l’hospitalisation à domicile

 

Hôpital (public ou privé) ou Clinique (privé), comment choisir ?

Vous pouvez vous faire soigner dans l'établissement de santé de votre choix, public (hôpital) ou privé (certains hôpitaux et les cliniques). Le mieux est de demander conseil à votre médecin traitant qui saura vous orienter vers un établissement adapté à vos besoins.

Il faudra également vous renseigner sur les tarifs pratiqués et les montants remboursés par votre couverture sociale car certains établissements de santé appliquent des dépassements d’honoraires non pris en charge par l’Assurance Maladie.

Si l’hospitalisation concerne votre enfant, il est préférable d’être bien informé·e des démarches et de la prise en charge pour rassurer au mieux votre enfant. Si vous avez des questions auxquelles vous ne trouvez pas de réponse à lui apporter, n’hésitez-pas à vous renseigner auprès de votre médecin traitant ou du spécialiste qui a décidé de l’hospitalisation.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Les tout-petits et jusqu’à 3 ou 4 ans maitrisent mal la notion du temps. Il n’est donc pas nécessaire de les prévenir tôt de leur hospitalisation.

Pour les plus grands, vous pouvez les prévenir dès que l’hospitalisation est programmée ainsi que la fratrie qui peut apporter son soutien moral.

Enfin, pensez à prévenir l’école de votre enfant d’une hospitalisation pour notamment garder le lien avec les copains de classe et préparer son retour en cas d’hospitalisation prolongée.

 

Pour connaître les différentes formes d'hospitalisation et en savoir plus sur leur fonctionnement, suivez votre guide de l'hospitalisation (partie 2).

 

Le + mutuelle 

Soyez prévoyants, la Mutuelle Générale de Prévoyance vous propose une garantie Hospitalisation. Contactez votre mutuelle pour un bilan offert. Vous pouvez également réaliser votre devis personnalisé directement en ligne !


Partager
Tweeter
Partager
Partager

Contactez-nous

Une question ? Besoin d’informations ?
N’hésitez pas à nous écrire via notre formulaire de contact.

Nous utilisons des cookies